Comme un rhizome

ISBN-978-2-37127026-8

 

Imaginez qu'un jardin collectif puisse changer nos vies.
Imaginez que ce jardin géré de manière coopérative grâce aux compétences de chacun permette de redistribuer équitablement les richesses produites.
Imaginez que l'économie sociale et solidaire s'étende sur tout le territoire, comme des rhizomes…

C'est le rêve éveillé d'Antoine, Inès, Myriam, Colette, Louis et les autres qui, à travers Potes et Potagers, leur entreprise coopérative associative, travaillent à un changement radical de société.

Modèle ou utopie ? Antoine, le fondateur de ce projet, est au cœur de la tourmente, leader malgré lui… La question cruciale se pose : pour poursuivre l'aventure, comment faire coexister la gestion économique de l'entreprise avec les valeurs humaines qui s'y déploient ? Ils vont faire appel à Marthe, coach, pour sortir de leurs difficultés.

Premier roman sur l'économie sociale et solidaire, Comme un rhizome fait vivre de l'intérieur cette expérience très enrichissante où l'individu et le collectif se remettent en cause ensemble.

Béatrice Poncin, praticienne de l'économie sociale et solidaire et du coaching, aborde en profondeur par la fiction tous les aspects les plus constructifs et passionnants de ce modèle économique privilégiant le bien-être de tout un chacun et de tous , ensemble.

 

"Formé à partir de la racine, le rhizome est une tige qui pousse horizontalement et qui protège et nourrit la terre. Les philosophes Gilles Deleuze et Félix Guattari s’en sont inspirés comme modèle notamment d’une horizontalité où aucun ne prévaut sur l’autre et où chacun a un rôle à jouer… Édouard Glissant reprend l’idée des deux philosophes pour chanter l’identité plurielle et la mise en réseau du rhizome qui s’oppose à l’unicité de la racine. Il oppose avec ce concept les cultures ataviques aux cultures composites qu’il appelle de ses voeux. Béatrice Poncin en tire la possibilité d’un être-ensemble transversal où se lient individualité et coopération..." Sylvie Darreau, éditrice de la Cheminante

 

 La Cheminante - Collection "la cheminante solidaire" septembre 2015 - 352 pages - 21x13 - 20€

 

 

 

 

Comme un rhizome. Cela est écrit comme un roman… mais il s'agit d'une présentation détaillée des problèmes que l'on rencontre dans les initiatives alternatives […]  L'auteure connaît manifestement très bien les questionnements abordés et se permet une plongée du côté psychologique que l'on ose rarement faire dans les collectifs alternatifs. Cela parlera fortement à tout ceux qui fréquentent ce genre d'expérience. 

Revue Silence n°443 - mars 2016

Avis de lecteurs, lectrices

Merci pour ce beau roman qui nous emmène vivre avec les acteurs de "potes et potager" pour partager une tranche de vie avec eux.
Mêlée de conflits, de tendresse, de peurs, de valeurs, de bienveillance, de questionnement, d'audace.
La lecture de ce livre met en chemin et interpelle notre propre vie.
Il transmet un beau souffle de vie et d'énergie.
A conseiller à tous ceux qui aiment travailler en équipe professionnellement ou en association ou autre lieux;
Ensemble, et dans le respect des valeurs humanistes et environnementales, on peut faire de belles choses.
Anne Manillier

Je crois que je n’étais pas sûr de le prendre comme un »vrai » roman : trop familier du thème, du contexte, allais-je me laisser happer par une histoire ?

C’est vrai que je les connais les personnages, Myriam, Antoine, Inès, Marthe, Louis, Denis…: je mets des visages, je me projette immédiatement. Ça me rappelle tellement de moments et d’expériences, tellement de gens.

Et pourtant.

Et pourtant ça fonctionne très vite, je les laisse m’emmener dans leurs pensées, dans leur énergie et leurs contradictions. J’ai envie de faire un bout de chemin avec eux. Je suis embarqué par la romancière…

Je suis dans les Bauges au fil des saisons sans quitter mon fauteuil, de l’automne je sens les odeurs, la terre sous les pieds, de l’hiver la neige par la baie vitrée, le silence dehors et la chaleur du poêle dedans, de printemps la douceur des soirées et la nature qui pulse…

A froid je me dis aussi que ce que tu (d)écris, qui est mon quotidien, est très peu présent dans les romans que je lis d’habitude. Ou pas aussi bien, aussi proche du réel. Ce qui m’interrogeait avant d’ouvrir le livre est finalement aussi une de ses qualités. La boucle est bouclée.

Bravo pour ce roman, j’attends le prochain…

Xavier Lucien
L’écriture vive nous entraîne dans ce monde, cette association multiple, ces personnages, ces situations. Ce qui me frappe le plus, peut-être, parmi de de nombreuses autres sensations, c’est l’intelligence de chacun des acteurs, intelligence sociale, de relation aux autres, par le respect, l’engagement, le lien entre sa vie et son professionnel. Tout ceci est joyeusement décrit et donne envie. Je me dis que le lecteur va fermer ce livre et partir immédiatement agir dans une association proche de chez lui pour vivre à son tour, peut-être vivre enfin !
Christian Lamy
Merci Béatrice pour ton livre.
Merci pour tout ce que tu nous transmets.
Ton livre est à la fois un roman sociologique et humaniste. Il nous dit la richesse des relations humaines, qui peuvent être difficiles, douloureuses, incomprises, stimulantes, heureuses.
Beaucoup de passages ont fait écho en moi. A la première lecture, la notion de deuil a fortement raisonnée en moi parce que j'étais dans un tournant de ma vie professionnelle. Prendre sa retraite entraîne forcément des deuils.
A la deuxième lecture j'ai été plus sensible à la notion de peur. Prendre conscience de ses peurs, mettre des mots dessus... Tu en parles particulièrement bien.
Je me suis approprié le livre à tel point que j'ai souligné des phrases, marqué des pages comme je n'ai jamais fait dans un livre. Je retiens les passages où tu parles de l'estime de soi, de la bienveillance vis à vis de soi.
Il y a des passages superbes comme : "La confiance est indissociable de la bienveillance, au sens d'accueillir l'autre de manière inconditionnelle"  ou encore "En voulant être parfaite, elle ne laissait pas la place aux erreurs. Ni aux siennes, ni à celles des autres. Or l'erreur est humaine. Elle perdait ainsi, à son insu, sa propre humanité." 
Il y a une phrase que j'ai écrite sur un marque page, c'est ma préférée : Les failles sont nécessaires pour faire passer la lumière.
Ton roman fait partie de ces livres qui nous apportent quelque chose, qui nous nourrissent, qui nous invitent à regarder notre propre vie, à s'interroger et trouver des réponses. 
Pour tout cela MERCI.
Christine Mercier
Antoine, et ses collègues, m'ont tellement renvoyée les émotions, les réflexions par lesquelles je suis passée et je passe encore, les comportements décrits avec une vérité palpable dans laquelle il est aisé de se retrouver. Et cela est dû à cette dentelle avec laquelle tu sais décrire, par ton attention et ton expérience, les processus que chacun d'entre nous traversons dans les périodes de questionnement, de changement.
La dimension du roman nous permet de trouver la légèreté d'une histoire mais j'y retrouve ta bienveillance que tu nous offres dans ton accompagnement et Marthe ne m'est pas complètement inconnue....
J'invite le plus grand nombre des professionnels de notre secteur, mais aussi tout dirigeant, à le lire pour s'autoriser à trouver une traduction précise, et remplie d'espérance sur le fait que nous pouvons sortir grandi d'une période de "chaos", sous réserve de se faire accompagner.
Marie-France Ferret
Un ouvrage magique, un ouvrage qui ouvre les yeux car bien romancé mais empli d'instructions pour toutes celles et ceux qui vont se lancer à monter leur entreprise ou pour celles et ceux qui ont déjà une entreprise.
Comme un rhizome est un livre à tiroirs multiples sur une expérience d'économie sociale et solidaire ce qui éventuellement pourrait -être rébarbatif si il n'y avait pas l'écriture de Béatrice Poncin qui nous montre par là que chacun d'entre nous nous sommes les entrepreneurs de notre vie. Que c'est nous et nous seul qui allons au fur et à mesure des années faire de notre vie soit un paradis, soit un purgatoire, soit un enfer. Que chacune de nos décisions est une vague qui roule sur une autre vague et qui par un simple coup de vent peut devenir houle puis mer tueuse. 
Comme un rhizome est le livre à offrir à tous les présidents d'associations et à tous les bénévoles associatifs à tous les jeunes entrepreneurs et entrepreneuses. C'est un livre plein plein de sensibilité. 
Michel Rouillon